Le mot brainstormer ou brainstorming en fonction du contexte d’utilisation, est un mot qui désigne un processus créatif. Ce processus réuni des personnes afin de réfléchir et d’échanger autour d’un projet afin de faire surgir d’idées par les membres qui participe au brainstorming.

L’objectif final est de but de résoudre un problème spécifique ou de dégager des idées innovantes et créatrices pour les appliquer dans un projet ou un travail.

Quel est l’origine de ce mot, qu’est-ce que c’est exactement ? Comment est-il appliqué ? Est-il vraiment efficace ? Facile. Retour en détail sur ce sujet dans notre article ou nous vous donnons toutes les réponses.

 

Brainstormer : définition

C’est en 1939 que le mot brainstormer a été prononcé par Alex Faickney Osborn. Il était à ce moment à la recherche de différents moyens de générer la créativité. Il a réalisé que la meilleure façon d’être créatif dans une entreprise est l’interaction et le travail d’équipe. Tous ensemble, ils pouvaient donner leurs avis et leurs suggestions sur un sujet donné. C’est ainsi qu’il a créé le brainstorming.

 

Concept de brainstorming

Brainstormer, c’est une technique utilisée dans le travail d’équipe pour générer de nouvelles idées ou résoudre un certain problème. Aujourd’hui, il est très utilisé dans les réunions de travail ou dans les débats.

Le brainstorming consiste à réfléchir rapidement et spontanément sur un sujet proposé. M. Osborn précise notamment que pour être efficace, le brainstorming devait se concentrer que sur un seul problème à la fois. Autrement trop de questions à débattre peuvent provoquer le chaos.

Finalement, tous les participants d’un brainstorm participe à la discussion, proposent leurs idées, quelles qu’elles soient, en rapport avec la question traitée.

Il y a toujours une personne qui écrit les idées générées de façon à ce qu’elles soient visibles par tous. Il est notamment recommandé d’utiliser un tableau blanc, car c’est plus efficace pour effacer une idée ou certains mots !

Après que toutes les idées aient été mises en lumière, vous pouvez les relier et les organiser afin de générer une solution au problème

réunion de brainstorming

Quelques conseils pour brainstormer :

Définir le sujet à discuter

Le brainstorming, bien qu’il s’agisse d’un cas où toutes les idées sont lancées sans filtre pour résoudre un certain problème ou pour générer des perspectives avec lesquelles faire face à un travail, doit avoir un point de départ clair, c’est-à-dire un sujet bien défini à traiter.

 

Définir le groupe de travail

Qui pourrait contribuer à une réunion de brainstorming ? Définissez les personnes qui peuvent être utiles dans ce cas et essayez de ne pas en faire un groupe trop important. Vous bénéficierez également de la présence d’un modérateur, sinon la réunion risque d’être perturbée si certaines personnes ne respectent pas l’espace d’intervention des autres.

 

Rendre les règles claires

Les règles doivent être strictement respectées pour que le brainstorming fonctionne. La principale devrait être que les idées des autres soient respectées et non jugées. Il est également important que les délais fixés pour l’intervention de chacun soient respectés.

 

Faire des exercices d’échauffement

Ainsi, tout comme lorsque vous vous entraînez avec des étirements avant de courir 10 kilomètres, le cerveau doit également se « réveiller » pour que les idées commencent à émerger.

Faites des exercices amusants qui peuvent motiver le groupe, comme par exemple fabriquer un « délicieux cadavre » avec des lettres, nommer des couleurs et leur demander de nommer des objets associés ou toute autre situation à laquelle vous pouvez penser pour activer la « gymnastique cérébrale » avant la pluie elle-même.

 

Brainstorming

La situation à définir doit être claire et écrite dans un endroit visible pour tous les membres du panel, qui doivent également disposer d’outils tels que des cahiers et des stylos au cas où ils auraient besoin de prendre des notes.

Ensuite, chaque idée sera présentée une par une au reste du groupe. Les autres peuvent noter les idées qui découlent de celle apportée par le partenaire et les présenter plus tard.

Après avoir clôturé la séance de brainstorming, le groupe analysera quelles idées sont viables, en éliminant celles qui ne correspondent pas à l’objectif ou qui sont répétitives.

Articles similaires

Productivité : comment faire pour l’améliorer ?
Productivité : comment faire pour l’améliorer ?

Comment faire pour améliorer sa productivité au travail ? En entreprise comme pour la réalisation d’un exposé de classe, vous avez besoin de décupler vos capacités de production afin de vous assurer d’avoir des résultats convaincants en fin d’exercice. Ainsi, vous...

VAE : qu’est-ce que c’est ?
VAE : qu’est-ce que c’est ?

Qu'est-ce que la VAE ? Guide et informations Le parcours professionnel est un long dédale de décisions et de formations diverses qui devraient avoir pour finalité de vous aider à concilier votre passion à votre gagne-pain quotidien. Encore dénommée VAE, la validation...

Qu’est-ce qu’un autodidacte ?
Qu’est-ce qu’un autodidacte ?

Comment devenir autodidacte ? Pour une personne, la voie de l’instruction passe par le recours aux services d’un professionnel de l’enseignement ou d’une autre personne qualifiée pour lui offrir certaines connaissances. Ces dernières peuvent lui être utiles au...